Ecoutez voir Hervé Guibert

Ecoutez voir Hervé Guibert

445033148

Comment rendre hommage à un écrivain qui fut aussi photographe : par le texte ou par l’image ? Par la voix. Ainsi en a décidé Vincent Josse, journaliste culturel à France-Inter, admirateur d’Hervé Guibert qu’il n’a pas connu. Son Hervé Guibert, l’écrivain-photographe (1 CD de 54 minutes, 25 euros, naïve), est une merveille de délicatesse dans l’empathie. Les jurés de l’Académie Charles-Cros ne s’y sont pas trompés qui viennent de distinguer ce “projet sonore”, ainsi qu’il se présente. Il s’agit d’une mise en ondes d’extraits de certains de ses livres, Suzanne et Louise, L’image fantôme, Le protocole compassionnel, La photo, inéluctablement, Le seul visage, lus par Juliette Gréco, Jean-Louis Trintignant, Anouk Grimberg et Cyrille Thouvenin, sur une musique originale de Dominique A. Si ces livres sont connus et facilement accessibles, les entretiens de l’écrivain avec Roger Vrigny ou Gérard-Julien Salvy le sont moins, pour ne rien dire des quelques feuillets inédits conservés dans ses archives à l’Imec, sur le début de biographie qu’il aurait voulu consacrer à Henri Cartier-Bresson.

()

———–

Photo de Martine Franck/Magnum

A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie (Poche) de Hervé Guibert

Comments are closed.

%d bloggers like this: