The Economist ne connaît pas la crise

The Economist ne connaît pas la crise

Le groupe de presse britannique The Economist Group, qui publie l’hedbomadaire du même nom, a fait état lundi d’un bond de ses bénéfices sur son exercice 2008/2009 achevé fin mars, évoluant à contre-courant d’un secteur durement éprouvé par la crise économique.

Le groupe a vu son bénéfice opérationnel progresser de 26% à 55,7 millions de livres (66 millions d’euros), pour un chiffre d’affaires en hausse de 17% à 312,8 millions. Le bénéfice net a quant à lui bondi de 18% à 37,9 millions de livres.

L’hebdomadaire The Economist, naviral-amiral de l’entreprise, a vu sa diffusion grimper. Elle a augmenté de 6,4% à 1,39 million d’exemplaires au niveau mondial, sur la période de juillet à décembre 2008.

Cette performance a été réalisée essentiellement sur le marché américain, où le magazine, qui y avait autrefois une diffusion assez confidentielle, s’est fait depuis quelques années une place au soleil.

()

Comments are closed.

%d bloggers like this: