MC Solaar – La concubine de l’hemoglobine

MC Solaar La concubine de l’hémoglobine

_____________

J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
Balancer des rafales de balles normales et faire des victimes
Dans les rangs des descendants d’Adam
C’est accablant, troublant, ce ne sont pas des balles à blanc
On envoie des pigeons défendre la colombe
Qui avancent comme des pions défendre des tombes
Le Dormeur du Val ne dort pas,
Il est mort et son corps est rigide et froid

J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
Chez le vietmin au Vietnam, sous forme de mines et de napalm
Parce que la science nous balance sa science
Science sans conscience égale science de l’inconscience
Elle se fout du progrès, mais souhaite la progression
De tous les processus qui mènent à l’élimination

J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
Morne comme l’automne, un printemps en Chine
Ça c’est assez, passé, assez gâché, cassé
La porcelaine de peine, qu’est la colombe de paix
L’art de la guerre tue de jeunes bambins,
L’œuvre de Kim Song Man reste sur sa fin
La guerre niqua Guernica
Et comme le pique-assiette, Picasso la repiqua

J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
En campagne électorale dans mes magazines
Jovial, mais bancal, le politicien s’installe
Comme le dit I AM “c’est un hold-up mental”
Je les dose avec le prose combat
Pose avec le nic, le nic est devenu ma tenue combat
J’aime la politique quand elle a assez de vocation
Pour lutter contre les processus qui mènent à l’élimination

J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
Dans une lutte économique, Kalach-M 16 (sixteen)
L’opinion s’aperçoit vite qu’il y a des malheureux
Quand le sol vire au rouge viennent les casques bleus
Le SOLAARSENAL est équipé de balles vocales
Face au sol-sol, sol-air, Solaar se fait radical
Constate le paradoxe du pompier pyromane, hum,
C’est comme si la mafia luttait contre la mafia

J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
Se faire belle comme les voûtes de la Chapelle Sixtine
Pour l’alphabétisation des néo-fachos, à froid ou à chaud,
Avant de Bachot, ils souhaitent le Cachot, va revoir Dachau
Tel est le béaba de l’A B C du jeune Facho
C’est la horde aux ordres d’un nouvel ordre
Un peu partout dans les villes du globe, les crétins tissent leurs cordes

J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
Elle aime la prolactine et les black smokingz
J’ai vu la concubine de l’hémoglobine
J’ai vu la concubine de l’hémoglobine…

Voici un extrait de ma pensée profonde:
Ma guerre des nerfs parce que l’ignorance c’est le nerf de la guerre,
On nous dit, nous sommes tous frères, Dieu est lumière,
Mais on constate que la lumière est éteinte,
Je souhaite que nous ne fassions plus les mêmes erreurs,
C’est dur à dire, mais… j’ai peur!

Comments are closed.

%d bloggers like this: